Share

Intervenants 2019

 

 

Anne-Sophie CHAMBOST
Historienne du droit
Anne-Sohpie Chambost est historienne du droit, professeure des Universités (Université Jean Monnet - Saint-Etienne), membre du Cercrid (équipe Sciences, innovation et démocratie). Elle est l'auteure d'une thèse intitulée La pensée juridique de Pierre-Joseph Proudhon. Un anarchiste et le droit puis d'une Habilitation à diriger des recherches intitulée Autour de la réforme du concours et des études de droit. Un sujet de controverse entre les revues juridiques de la Monarchie de Juillet. Ses enseignements et ses recherches s'articulent essentiellement autour de deux axes : une approche politique du droit et une histoire matérielle de la pensée juridique contemporaine. Elle a créé et dirige la collection Contextes. Culture du droit (Lextenso - LGDJ) pour la diffusion de recherches qui soulignent les dynamiques d'exposition des idées et les processus de leur reconnaissance académique.   
 

Jean-Pierre CHEVÈNEMENT

Haut fonctionnaire et homme politique

Jean-Pierre Chevènement adhère au Parti Socialiste SFIO en décembre 1964 et fonde en janvier 1966 le Centre d'Études, de  Recherches  et d'Éducation Socialistes (CERES). Il est élu député de 1973 à 1997, et en 2000, dans le Territoire de Belfort. Ministre  d'État,  Ministre de la  Recherche et de la Technologie puis de la Recherche et de l'Industrie (1981-1983), Ministre de l'Éducation  nationale du gouvernement de Laurent Fabius (1984-1986) puis Ministre de la Défense des gouvernements de Michel Rocard  (1988-1991), il s'illustre par des mesures telles que la ré-introduction de l'instruction civique. Il a été maire de Belfort entre 1983 et 2007. Il fonde le 30 août 1992 le Mouvement des Citoyens et, en avril 1993, démissione du PS. Il participe en 1997 au gouvernement de la "gauche plurielle" en tant que Ministre de l'Intérieur et essaye d'imposer une grande politique d'accès à la citoyenneté, crée la police de proximité et donne une nouvelle impulsion à la coopération intercommunale. Il est président de la Fondation Res Publica.
 

Lionel LACOUR
Agrégé d'histoire
Lionel Lacour est agrégé d'histoire, conférencier à l'Institut Lumière, Directeur du diplôme universitaire "Professions du cinéma" à l'Université Jean Moulin - Lyon 3 et dirigeant de Cinésium, agence événementielle dans le cinéma.
 
 
 

 


Jacques LÉVY
Géographe
Jacques Lévy a été élève à l'École Normale Supérieur de Chachan, il otbient l'agrégation de géographie (1974) et  une thèse  d'Etat (1993). Il est nommé au CNRS (1984-1993), professeur à l'Institut d'Études Politiques de Paris (1989-2007) et professeur à l'Université de Reims (1993-) et professeur à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (2004-). Ses centres d'intérêt principaux sont la théorie de l'espace des sociétés, notamment au travers de la géographie du politique,  des villes et de l'urbanité, de l'espace public et de l'urbanisme, de l'Europe et de la mondialisation. Il s'intéresse à l'épistémologie et aux méthodes de sciences sociales, avec une attention particulière pour la cartographie et la modélisation. Il travaille à l'introduction des langages non-verbaux, notamment audio-visuels à tous les niveaux de la  recherche. Il est professeur invité à  New York (NYU), Los Angeles (UCLA), Naples (IUO), São Paulo (USP)... Il est co-directeur de la revue de sciences sociales en accès libre EspacesTemps.net. Il a reçu en 2018 le prix international Vautrin-Lud considéré comme le prix Nobel de géographe.    
 
Dominique REYNIÉ
Professeur des Universités à Sciences Po et Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique 
Dominique Reynié est diplômé de Sciences Po, Docteur en science politique et Agrégé de science politique. Il est Professeur des Unievrsités à Sciences Po et, depuis octobre 2008, Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique. En 2012, il a été membre du "Visitors Program" du BEPA (Bureau of European Policy Advisers) auprès du Président de la Commission Européenne. Dominique Reynié est l'auteur de nombreux ouvrages et travaux de recherche dont Le triomphe de l'opnion publique, Odile Jacob, 1998, Innovation politique, Presses Universitaires de France, 2015, Populismes: la pente fatale, Plon, 2011 pour lequel il a été, en 2012, lauréat du Prix du livre politique et lauréat du Prix des députés, et plus récemment, Où va la démocratie ? (Plon, 2017) et Démocraties sous tension, une enquête planétaire réalisée dans 42 démocraties et en 33 langues (Fondation pour l'innovation politique, 2019). 

 


Réjane SÉNAC

Politologue

Réjane Sénac est directrice de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po, le CEVIPOF, Membre du comité de pilotage du programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre - PRESAGE, elle enseigne à Sciences Po. Elle a été présidente de la commission parité du Haut Conseil à l'Égalité femmes - hommes, instance consultative auprès du Premier Ministre, de janvier 2013 à janvier 2019. Docteure de l'IEP de Paris  en science politique spécialisation pensée politique, elle est diplômée d'un troisième cycle de droit et d'une maîtrise de philosophie de l'Université de Paris I - Panthéon Sorbonne. Ses recherches ont pour point commun d'interroger les expressions contemporaines du principe d'égalité à travers le prisme des différenciations jugées légitimes et illégitimes. De l'analyse des usages de la parité et de la diversité à celle des controverses sur l'ouverture  du mariage civil aux couples de personne du même sexe, il s'agit d'examiner les liens entre les différenciations qui structurent le domaine public - politique et juridique en particulier, et le principe de justice au coeur du contrat social.