Share

Programme du vendredi 5 octobre

MATIN


9H: Allocutions d'ouverture

 

9H45: Conférence inaugurale - Fraternité : clé de voûte discrète de la trilogie républicaine ?
"La démocratie proclame la liberté, réclame l'égalité et réconcilie ces deux soeurs ennemies en leur rappelant qu'elles sont soeurs, en mettant au-dessus de tout la fraternité" Bergson

Intervenant: Camille Riquer, professeur de philosophie et vice-recteur de l'Institut catholique. Il est aussi membre du Conseil scientifique de la revue Esprit et l'auteur de Archéologie de Bergson (PUF 2009) et Philosophie de Peguy (PUF 2017)


10H30: Conférence - La franc-maçonnerie, l'ambition d'une fraternité universelle

En provenance de Londres – alors capitale des idées « philosophiques » – la franc-maçonnerie s’implante en France vers 1725 et y connaît un fort développement tout au long du XVIIIe siècle. D’emblée les Loges promeuvent les idées de fraternité et de tolérance. Elles les mettent aussi en œuvre par leur pratique basée sur l’élection, la discussion et la représentation de chacun. La franc-maçonnerie familiarise ainsi les classes moyennes à un autre nouveau rapport à l’espace public et contribue à installer une notion de fraternité « politique », émancipée de ses sources traditionnelles et religieuses.


Intervenant: Pierre Mollier, historien, conservateur du musée de la franc-maçonnerie, directeur de la bibliothèque du Grand Orient de France et membre du Haut conseil des musées de France.

 

11H15: Champ libre - "Mon frère: ce contradicteur béni"
Il n’est pas de fraternité sans dissensus. Non parce que la fraternité a besoin, pour s’épanouir, d’une animosité révolue (comme le soulagement a besoin de la migraine), mais parce qu’il n’est pas de fraternité sans ces opinions qu’on transforme en arguments sous l’effet d’un heureux désaccord. La fraternité dépérit quand chacun est du même avis. La fraternité n’est pas seulement la capacité à souffrir des douleurs qui nous sont épargnées. Elle est aussi la force de tenir pour une victoire la force de changer d’avis sous les arguments de son contradicteur. La fraternité se construit dans la douleur et s’éprouve dans le dialogue. Elle est, en cela, au cœur du processus démocratique. Et constamment mise en échec par le goût de nuire à celui que l'on désapprouve ...


Intervenant: Raphaël Enthoven, agrégé de philosophie

12H00 - 13H30 : Pause méridienne
 

 


APRES-MIDI


13H30: Ouverture cinématographique
Intervenant: Fabrice Calzettoni, Institut Lumière

 

13H45: Ouverture par Raphaël Enthoven

 

14H15: Table ronde interreligieuse - Religions: Fraternelles, toujours, vraiment?
Religions et Fraternité: messages en actes et contre-témoignages

Intervenants: Jacky Bismuth, assistant du Grand rabbin de Lyon - Christian Bouzy, pasteur de la Duchère - Azzedine Gaci, recteur et imam de la mosquée Othman de Villeurbanne - Florent Guyot, curé de la paroisse Notre-Dame des Lumières - Hafid Sekhri, élu local et membre de la mosquée de la Duchère.

 

16H15: Entretien - La République affirmée: la Fraternité au coeur des institutions
Retour et éléments d'éclairage sur l'ancrage juridique et institutionnel de la Fraternité dans la République française

Intervenants: Jean-Jacques Pardini, professeur de droit public à l'Université de Toulon - Mathilde Philip-Gay, Maître de conférences à Lyon 3, référente du plan national de formation aux valeurs de la République (CGET-CNFPT) - Pierre-André Peyvel, préfet honoraire

 

17H00: Eclairage historique - La République défaillante: la Fraternité, un choix spirituel et individuel
Le sauvetage des enfants juifs du camp de Vénissieux par des fraternités chrétiennes oecuméniques (août 1942)

Intervenante: Valérie Perthuis-Portheret, Docteure en histoire comptemporaine, chercheure associée au Laboratoire de recherche historique, Rhône-Alpes, membre du Réseau Memorha
 

 


AUTOUR DES ENTRETIENS - A la Bibliothèque Municipale
18h30


1942 Anna Marly
Théâtre chanté

Londres, 1942 : une chanteuse en exil encourage des femmes et des hommes à changer le monde.
La genèse du Chant des Partisans, la plus célèbre chanson d’Anna Marly, et d’autres airs célébrant la Résistance.


Léa Hanrot, soprano
Atahualpa Ferly, guitare

Gratuit

Tout public à partir de 11 ans

Inscription auprès de la Bibliothèque municipale à bibliotheque@ville-caluire.fr ou au 04 78 98 81 00


 


SOIR
20h30


Projection de film: Joyeux Noël de Christian Carion, en présence du réalisateur

La guerre qui surgit en plein été 1914 oblige des millions d'hommes à quitter leur foyer pour rejoindre le front. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, doit interrompre la carrière qu'il a entamée et se séparer de la belle Anna Sörensen, sa complice à la ville comme sur scène. Le prêtre Palmer, qui s'est porté volontaire, et Jonathan le sacristain quittent leur Ecosse natale, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier...

Le film sera suivi d'un débat sur le thème "Fraternité et conflit"
Intervenants: Lionel LACOUR, historien - Chistian CARION, réalisateur